fbpx

Le Village en chanson de Petite-Vallée salue les nouveaux investissements du gouvernement du Québec dans le programme de bourses du CALQ, qui s’arrime désormais beaucoup mieux aux réalités actuelles de l’industrie musicale. Cette bonification de 7M$ sur 5 ans permettra certainement d’améliorer le sort des artistes québécois.

L’annonce récente faite par la ministre Nathalie Roy lors du gala de l’événement Rideau vient apporter de belles perspectives pour les entrepreneurs culturels dans tous les domaines. Cela aura certainement un impact encore plus grand chez les artistes de la chanson, en lien avec les nouvelles réalités de création et de mise en marché des musiques.

À Petite-Vallée, grâce à notre partenariat avec Sirius XM, nous octroyons une bourse de 10 000$ à un chansonneur depuis quelques années. On a pu constater que cet appui permettant une production d’album a un impact majeur sur ces entrepreneurs culturels en devenir. Ainsi des artistes dont Philippe Brach, Louis-Philippe Gingras et Juste Robert ont pu conclure des ententes avec des compagnies de disques et ainsi mieux tirer leur épingle du jeu.

Nous sommes à l’heure de réinventer les modèles économiques de la musique. En donnant la possibilité et les moyens aux artistes d’être des acteurs importants de leur destinée, le Conseil des arts et des lettres du Québec se positionne sur la voie du changement.