fbpx

Madame Renée Claude

Je me souviens avoir eu le grand privilège de vous accueillir au Café de la Vieille Forge au début des années 1990 pour votre spectacle « J’ai rendez-vous avec vous », autour du grand Georges Brassens.

Je me souviens de votre rigueur : arrivée en loge à 16 h après votre balance de son, vous vous y êtes installée jusqu’au spectacle, pour méditer, vous concentrer… Vous m’avez demandé de vous apporter du thé, une soupe, de vous sortir la planche et le fer à repasser, ce que j’ai fait avant de vous laisser dans le capharnaüm… jusqu’au moment de la présentation.

Je me souviens de votre élégance, de votre grande humilité envers nous et notre travail d’artisan. À l’époque, on était encore dans la deuxième phase du Café, un petit bâtiment de bois, avec au sous-sol, un véritable capharnaüm. Décors empilés, costumier (qui sentait le costumier), petite salle d’eau et une loge bien modeste avec les commodités rudimentaires. « La plus jolie fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a »… on était loin de la Place des Arts!

Je me souviens très bien combien j’étais impressionné de vous accueillir, de vous recevoir et de monter avec vous les marches qui menaient directement sur la scène avant de vous présenter… à Petite-Vallée. Et puis il y a eu ce beau spectacle. On devait être une petite soixantaine dans le Café qui est devenu ensuite le bistro du Théâtre de la Vieille Forge. 

Un débit fluide, une précision d’orfèvre dans l’envoi des mélodies, l’intelligence dans la livraison des textes et toute la finesse de la grande interprète que vous étiez. L’élégance incarnée! Je me souviens de votre clin d’œil au public, lorsque vous avez chanté « La Ronde des jurons » incluant l’adaptation québécoise que Plume Latraverse avait fait pour vous. 

Avec mes amis les Chanteurs du village, on l’a reprise et on l’a longtemps chantée dans nos spectacles, tant au Québec qu’en France et en Belgique. Par votre rituel d’avant spectacle, votre rigueur au travail vous m’avez donné une grande leçon…

Merci! 

Alan Côté
Directeur général et artistique
Village en chanson de Petite-Vallée

 

Photo : Alain Décarie / Journal de Montréal – QMI